mimiflora

fleurs et cuisine
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 B /les orties, les mal-aimées! 1ère partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lépiote

avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 76
Localisation : Hainaut Belgique

MessageSujet: Re: B /les orties, les mal-aimées! 1ère partie   Mar 11 Mar - 21:03

je te conseille également de les cuisiner, c'est délicieux! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI
Admin
avatar

Messages : 1458
Date d'inscription : 24/02/2008
Age : 70
Localisation : FRANCE 02

MessageSujet: Re: B /les orties, les mal-aimées! 1ère partie   Mar 11 Mar - 18:29

merci Lépiote pour ce sujet très interessant .
Aux beaux jours ,je me lance et fais du shampoing . santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimiflora.keuf.net
Lépiote

avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 76
Localisation : Hainaut Belgique

MessageSujet: B /les orties, les mal-aimées! 1ère partie   Mar 11 Mar - 16:07

Voici une « mauvaise herbe » placée sous le signe de Mars que nous connaissons tous, et pour cause, elle nous suit partout !
Les Romains ayant entendu dire que nos pays nordiques étaient très froids et humides l’apportèrent avec eux et la semèrent autour de leur campement. Ils s’en frottaient le corps pour combattre les rhumatismes et activer la circulation sanguine.
Les Gitans eux utilisent les plantes fraîches qu’ils lient en botte, et s’en tapent les parties douloureuses, puis ils y appliquent des compresses de coton imprégnées de vinaigre, et recommencent la flagellation après quelques heures.
L’ortie est sacrée pour le dieu scandinave Thor, et jusqu’à nos jours les paysans du Tyrol jettent des orties sur le feu pendant les orages pour empêcher la foudre de s’abattre sur leur demeure. Au Moyen-Age l’ortie symbolisait l’envie.

Plante herbacée vivace à feuilles dentées opposées de forme elliptique de la famille des urticacées regroupant une trentaine d’espèces dont 7 en Europe et en France.
La grande ortie (urtica dioïca L. ; famille des Urticacées)- Les orties ont les seules plantes indigènes à poils urticants, elles sont donc fort bien connues de tous.
La grande ortie est une plante vivace dépassant 1,5 m de hauteur : ses fleurs très petites, apparaissent de juin à octobre La plante est dioïque, c’est-à-dire que les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur des pieds séparés. Elle colonise les terrains vagues, les abords des habitations, les bois humides etc.
La Petite ortie (urtica urens l.) ne dépasse généralement pas 40 cm. Elle est annuelle et fleurit de mai à octobre. On la trouve communément dans les jardins.
Possède des poils urticants sur sa tige et ses feuilles. Au moindre contact l’extrémité très acérée de ces poils se brise et pénètre notamment dans la peau en libérant de l’acide formique.
Les poils urticants recouvrant la totalité de la plante contiennent de l’acide formique, de l’histamine , de l’acétylcholine et de la sérotonine irritantes pour la peau. Les poils de l’ortie sont terminés par une fine pointe de silice qui se casse dès que celle ci entre en contact avec la peau permettant ainsi à ce liquide irritant d’entrer en contact avec la peau.
Vous pouvez adoucir les piqûres en frottant de l’oseille qui se trouve toujours à proximité des orties.

L’ortie (feuilles et racines) est reconnue comme l’une des plantes médicinales les plus bénéfiques. Elle possède des qualités toniques, dépuratives, diurétiques et anti-inflammatoires.
Utilisations

Les tiges peuvent être utilisées pour la fabrication de papier ou de tissus.
Utilisation en jardinage, cuisine, pharmacopée

Propriétés médicinales


Antianémique, anti-diarrhéique, astringente, dépurative, diurétique, hémostatique, révulsive.
Riche en fer en vitamine C et A, en magnésium, sels minéraux(calcium, potassium) silice et oligo-éléments.
Dans les racines il y a des phytostérols et de la coumarine.
Toutes les parties de la plante sont utiles.

Les propriétés hémostatiques de l’ortie sont notamment utilisées pour stopper les saignements de nez. L’introduction dans la narine malade de coton imbibé de suc d’ortie suffit bien souvent à arrêter ces saignements

Recette Lotion Ortie Antichute des Cheveux


100 gr de feuilles d'ortie.
1/2 litre de vinaigre de cidre
5 gouttes d'huiles essentielles chacune de citron, thym, cèdre.
Faîtes bouillir les feuilles d'orties dans le vinaigre, laissez reposer une nuit.
Ajoutez les gouttes d'huile essentielles. Filtrez.
Appliquez avec du coton et frictionnez le cuir chevelu 30 minutes avant le shampooing ou en lotion de massage ou en eau de rinçage.
Conservation : 2 semaine au frais.
Les ingrédients doivent être à la température ambiante.
Les ustensiles que vous utilisez doivent être stérilisés

Shampooing fortifiant
Ce shampooing fortifie le cuir chevelu et favorise la circulation. Il stimule la pousse des cheveux et rehausse leur éclat.
Il aide à éliminer les pellicules et sent bon.
10g de feuilles d’ortie séchées
10g de feuilles de menthe poivrée séchées
base de shampoing
huile essentielle de menthe poivrée
cheveux bruns : 10g de romarin séché, 10 g de clous de girofle
cheveux blonds : 10 g de camomille matricaire-citron ou citronnelle
Mettre les feuilles d’ortie, de menthe, de romarin ou de camomille dans un pot gradué et verser 60 cl d’eau bouillante. Ajouter clou de girofle ou citron et laisser infuser 2 heures.
Passer le mélange à travers une passoire en pressant les herbes avec le dos d’une cuillère pour récupérer le jus.
Mesurer ce qui reste de liquide aux herbes et ajouter une quantité égale de shampooing. Bien mélanger.

Infusion aux orties

Ingrédients : 1 tasse de 2,5 dl


2 dl d'eau
1 figue séchée
1 sachet d'infusion aux feuilles d'ortie
1 à 2 gouttes de jus de citron


Plongez la figue dans l'eau et portez à ébullition. Faites-y
infuser le sachet pendant 8 mn. Retirez le sachet, et parfumez
au jus de citron. Sucrez selon vos goûts.
Buvez chaud et mangez la figue.

Cette infusion peut-être préparée avec 4 à 5 feuilles d'ortie
fraîches. L'ortie contribue à l'élimination des toxines et
stimule la digestion. Les figues, accompagnées d'une quantité
suffisante de liquide, stimulent le transit intestinal.

CUISINE

Recettes

Les feuilles contiennent des protéines en quantité non négligeable (9 gr pour 100 gr de feuilles) du zinc et du fer, et des vitamines en quantité 7 fois supérieure aux oranges.

Pistou ail vert et orties


Pour la valeur d'un pot à confiture environ :
100 g d'ail vert (têtes et tiges)
50 g de feuilles d'ortie environ
1 cuillérée à soupe de pignons de pin
120 g d'amandes entières
du sel, du poivre
30 g d'huile d'olive

Mixer le tout finement, en évitant de faire s’échauffer le mélange, pour cela faire en plusieurs passages brefs.

Soupe au potiron, fromage de chèvre et ortie.


650 g de potiron
1 courgette
2 pommes de terre moyennes
2 branches de céleri
1 oignon
2 cc de gros sel de guérande
3 c à soupe d'huile d'olive
2 c à soupe de fromage de chèvre frais, genre petit Billy
Ortie en poudre
Coupez les légumes en dés.
Faites revenir l'oignon dans l'huile d'olive, quand ils sont transparents, ajoutez les légumes, laissez cuire environ 6/7 minutes en tournant souvent.
Ajoutez 1,5 litre d'eau, 2cc de gros sel et un tour de moulin à poivre.
Faites cuire 15 mn à la cocotte minute.
Mixez, servez dans les bols à soupe en saupoudrant généreusement d'ortie en poudre.
L'ortie est une source abondante de fer.
Vous pouvez l'utiliser sur les crudités, les salades, les légumes.
Vous trouvez l'ortie en poudre dans les magasins BIO ou faites sécher des feuilles d’orties lavées sur la grille du four réglé à 50°, lorsqu’elles sont craquantes, mixez les et mettez dans une boite hermétiquement fermée.


Quiche de pousses d'orties au 4-épices

250 g de pâte brisée
500 g de jeunes orties
3 oeufs
250 g de crème fraîche
1 gousse d'ail
1 pincée de 4-épices
sel marin

Préchauffez le four à 180° C (th.6)
Pelez et écrasez l'ail. Ebouillantez les orties et hachez les feuilles rapidement pour éviter qu'elles noircicent. Battez les oeufs avec la crème fraîche, une pincée de sel, le 4 épices et l'ail.
Etalez la pâte dans un moule à tarte de 30 cm de diamètre, piquez le fond à la fourchette. Ajoutez les orties puis le mélange crème-oeufs et faites cuire 30 mn au four.

Recette de Catherine Mandigon et Patricia Riveccio dans "mes petits plats 100% naturel"

Terrine de poissons aux orties

Pour 6 personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 30 minutes
Coût : Economique
Difficulte : Facile

Ingrédients :

- 400 g de filet de merlan
- 150 g de feuilles de jeunes orties
- 400 g de crème fleurette
- 4 oeufs entiers
- 5 cl de vinaigre de xéres
- 50 g de beurre salé frais
- 15 g de sel de cuisine
- 2 g de poivre blanc moulu.

Laver soigneusement les feuilles des jeunes orties à l'eau claire.

Par précaution, mettre des gants pour éviter les piqures.

Dans un récipient mettre de l'eau à bouillir.

Environ 2 litres.

Plonger les orties dans l'eau bouillante. Laisser les orties blanchir pendant 5 minutes.

Les égoutter, les essorer pour éliminer l'eau.

Hacher les orties grossièrement. Les réserver.

Passer les filets de merlan au mixer. Les mixer pendant plusieurs minutes de façon à obtenir une pâte homogène.

Incorporer les oeufs, la crème et l'assaisonnement.

Mélanger le tout immédiatement.

Beurrer très largement une terrine et garnir avec la préparation. si vous devez l démouler, garnir d'aluminuim beurré.

Cuire au bain-marie au four préchauffé th 5 ou 150°, puis réduire dès l'introduction de la terrine dans le four th 4 ou 120°.

La cuisson devra être de 70° au coeur. La température sera vérifié avec la sonde du four.

La croûte de la terrine sera légèrement dorée.

C'est une bonne indication de cuisson parfaite.

Cette terrine se déguste froide, souvent avec une mayonnaise allongée avec 1/3 de crème chantilly non sucrée. Une terrine rectangulaire en plastique est parfaite pour un démoulage facile.@

Astuce : Servir avec un verre de vin rouge.


Muffins aux orties

( source: muffinsmania)

Ingrédients :

80ml d'huile
5 petits oignons verts hachés (ou 1 gros)
2 œufs battus
25 cl de lait (oubliés dans la recette originale)

300g de farine (ou 200g + 100 g complète ou sarrasin)
1 cuillère à café d'origan sec
1/2 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café d'aïl en poudre
2 cuillères à café de sucre
1 cuillère à soupe de levure

280g d'épinards surgelés, décongelés et coupés en petits morceaux
200g de fromage coupée en petits dés (brousse, feta, chevre, parmesan...)


Préchauffer le four à 190°C et beurrer les moules à muffins.

Faire revenir les oignons dans 2 cuillères à café d'huile, jusqu'à ce qu'ils commencent à brunir. Laisser refroidir.

Bien mélanger les ingrédients suivants dans 2 récipients séparés :

Mélange 1 : farine, levure, origan, sel, aïl, sucre

Mélange 2 : le restant d'huile, les oeufs, le lait, les oignons

Faire un puit dans le mélange 1 et y introduire le mélange 2. Homogénéiser légèrement et rapidement, mais surtout, ne pas trop battre la pâte, elle doit avoir un aspect grumeleux. Ajouter les épinards et le fromage. Remuer légèrement.

A l'aide d'une cuillère, remplir les moules de pâte au 2/3 et faire cuire 20à 25 minutes.

Laisser refroidir 5 minutes puis démouler sur une grille.

Sauce aux orties

2 bols de têtes d'orties
1 échalote
25 g de beurre
20 cl de crème fraîche liquide
sel, poivre

Lavez les têtes d'orties.
Emincez l'échalote.
Faites fondre le beurre dans une casserole, mettez l'échalote à revenir2 min, mettez les orties, faites cuire 2 min en tournant sans arrêt, ajoutez la crème fraîche et laissez cuire 1 min.
Salez, poivrez et mixez le tout.
C'est prêt et délicieux avec une viande.

Canapés aux orties

4 tranches de pain
300 g d'ortie
1 échalote
1 oeuf
1 dl de lait demi écrémé
200 g de fromage affiné
2 cl d'huile d'olive
Versez le lait dans un plat.
Battez l’œuf dans le lait et laissez macérer le pain dans ce mélange (5 à 10 minutes).
Lavez les bouts d’ortie et hachez l’échalote.
Chauffez l’huile d’olive et faites-y revenir l’échalote.
Ajoutez les orties. Laissez cuire pendant 2 minutes jusqu’à ce que les orties soient bien cuites et réservez-les.
Réchauffez l’huile d’olive dans une poêle et cuisez-y les tranches de pain d’une face, puis retournez-les.
Mettez une portion d’ortie et une tranche de fromage sur chaque tranche de pain.
Mettez le couvercle sur la poêle de sorte que le fromage puisse fondre.
Laissez cuire encore 5 minutes à feu doux.

Orties aux lentilles :

500 gr d’orties
250 gr de lentilles
1 oignon
2 càs d’huile sel, une pincée de menthe.
Couvrez les lentilles avec 1,5 l d’eau et cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
Entre temps faire frire l’oignon haché dans l’huile, passer les orties et mettez les à la poêle, faites un peu cuire ensemble.
Assaisonnez selon votre goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: B /les orties, les mal-aimées! 1ère partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
B /les orties, les mal-aimées! 1ère partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Multiplication des Gesnériacées (1ère partie)
» Liste Horlogère Vintage SUISSE, 1750 noms environ 1ère partie
» L’Epée, Pendules d'Officier... Pendules de Voyage - 1ère partie
» La toxicologie appliquée à l'alimentation des Kakariki - 1ère partie
» Le 17 mai 2009, 30 ans, et une SEA-DWELLER. (revue 1ère partie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mimiflora :: NOS FLEURS :: LA NATURE par Lépiote-
Sauter vers: